Les lois de Murphy appliquées à la physique.

 

Révision de la classification des Sciences selon Murphy :

              Si c’est vert ou si ça remue, c’est de la biologie.

              Si ça pue, c’est de la chimie.

              Si ça ne fonctionne pas, c’est de la physique.

              Si ça occupe des tableaux entiers de formules, c’est des mathématiques.

 

Principe d’incertitude d’Heisenberg – Mikusek :

      On ne peut pas savoir à la fois exactement quand ça va foirer et pourquoi ça va foirer.

 

Révision de Paccaut du principe d’Heisenberg – Mikusek :

      On ne peut pas savoir à la fois exactement quand ça va foirer, où ça va foirer et pourquoi ça va foirer.

 

Complément d’Heurtel à la révision de Paccaut du principe d’Heisenberg – Mikusek :

      Si par hasard, on connaît l’une de ces trois informations, c’est déjà pas mal.

      Avertissement : cette information sera sans doute d’ailleurs fausse.

 

Loi de reproductibilité de Fett :

      Une expérience réussie ne doit jamais être reproduite.

      Corollaire : Toute série d’expérience visant à trouver une droite peut se réduire à deux mesures.

 

Loi des limites physiques :

      Il n’y a aucune limite (son, lumière, zéro absolu) que l’esprit de l’homme ne puisse franchir dans un calcul foireux.

 

Loi du trinitrotoluène de Bernada :

      IL y a certaines préparations pour lesquelles l’utilisation d’un agitateur magnétique n’est pas recommandée.

 

Lemme éternel du CNRS :

      La théorie c’est quand ça ne marche pas mais que l’on sait pourquoi. La pratique, c’est quand ça marche mais que l’on ne sait pas pourquoi. Quand la théorie rejoint la pratique, ça ne marche pas et on ne sait pourquoi.