Compléments et documentation annexe

 

Quelques références pour les TIPE (autres que les revues scientifiques et de vulgarisation bien connues) :

  • BELIN - Pour la science.
    • Panorama de la physique (direction G. PIETRYK).
    • La physique par les objets quotidiens (C. RAY & J.C. POIZAT).
    • De la science aux fourneaux (H. THIS).
    • Ce que disent les fluides (E. GUYON, J.P. HULIN & L. PETIT).
    • Les lois du Monde (J-M. COURTY, E. KIERLICK & R. LEHOUCQ).
    • Matière et matériaux (direction E. GUYON).
    • Lumière et luminnescence (B. VALEUR).
    • Atmosphère, océan et climat (R. DLEMAS, S. CHAUZY, J-M. VERSTRAETE & H. FERRE).
  •  

  • BELIN
    • Gouttes, bulles, perles et ondes (P-G. De GENNES, F. BROCHARD-WYART, D. QUERE).

 

  • DUNOD
    • Le Carnaval de la physique (J. WALKER).

 

  • DE BOECK
    • Concevoir et réaliser des expériences de physique (F. PETITET-GOSGNACH).

 

  • VUIBERT
    • La physique de tous les jours (I. BERKES).

       

ARCHIVES A.D.S.

(partie D de l'épreuve TIPE avant 2017).

(D'autres sujets sont disponibles

dans la partie privée du site)

La Terre : son intérieur, sa surface, son atmosphère.

 

Système solaire; astrophysique.

 

Optique : la vision, les couleurs, les détecteurs, les enregistrements.

 

Physique des particules et physique nucléaire.

 

Science des matériaux. Rhéologie. High Tec.

 

Machines et réalisations industrielles.

 

Histoire des sciences.

 

Lois physiques et modélisation mathématique.

 

Mécanique des fluides.

 

Capteurs, traitement du signal.

 

Chimie.

 

 


Les T.I.P.E.

Le thème TIPE :

Année 2017 - 2018 : "Milieux : interactions, interfaces, homogénéité, ruptures.".

    • 1. Rappel d'un des objectifs de formation des travaux d'initiative personnelle encadrés (Tipe) : initiation à la démarche de recherche

      Lors des travaux d'initiative personnelle encadrés, l'étudiant a un travail personnel à effectuer, qui le met en situation de responsabilité. Cette activité est en particulier une initiation et un entraînement à la démarche de recherche scientifique et technologique dont chacun sait que les processus afférents sont nombreux et variés.

      L'activité de Tipe doit amener l'étudiant à se poser des questions avant de tenter d'y répondre. En effet, le questionnement préalable à l'élaboration ou à la recherche des solutions est une pratique courante des scientifiques. La recherche scientifique et technologique conduit à l'élaboration d'objets de pensée et d'objets réels, qui participent au processus permanent de construction qui va de la connaissance à la conception voire à la réalisation, et portent le nom d'inventions, de découvertes et d'innovations scientifiques et technologiques. La mise en convergence de travaux de recherche émanant de plusieurs champs disciplinaires assure le progrès des connaissances et permet des avancées dans l'intelligibilité du monde réel.

      2. Intitulé du thème Tipe pour l'année scolaire 2017-2018

      Pour l'année 2017-2018 le thème Tipe commun aux filières BCPST, MP, PC, PSI, PT, TB, TPC et TSI est intitulé Milieux : interactions, interfaces, homogénéité, ruptures.

      3. Commentaires

      Le travail de l'étudiant en Tipe doit être centré sur une véritable démarche de recherche scientifique et technologique réalisée de façon concrète. L'analyse du réel, de faits, de processus, d'objets, etc., doit permettre de dégager une problématique en relation explicite avec le thème proposé. La recherche d'explications comprend une investigation mettant en œuvre des outils et méthodes auxquels on recourt classiquement dans tout travail de recherche scientifique (observations, réalisation pratique d'expériences, modélisations, formulation d'hypothèses, simulations, validation ou invalidation de modèles par comparaison au réel, etc.). Cela doit amener l'étudiant à découvrir par lui-même, sans ambition excessive, mais en sollicitant, ses capacités d'invention et d'initiative.

      4. Contenus et modalités

      Afin d'être en adéquation avec le thème retenu, l'étudiant peut, pour déterminer sa problématique, s'appuyer sur l'une ou plusieurs des quatre entrées proposées - interactions, interfaces, homogénéité, ruptures - ou sur d'autres entrées.

      Le travail fourni conduit à une production personnelle de l'étudiant - observation et description d'objets naturels ou artificiels, traitement de données, mise en évidence de phénomènes, expérimentation, modélisation, simulation, élaboration, etc. - réalisée dans le cadre du sujet choisi adhérant au thème.

      Cette production ne peut en aucun cas se limiter à une simple synthèse d'informations collectées, mais doit faire ressortir une « valeur ajoutée » apportée par le candidat.

      Les étudiants effectuent ces travaux en petits groupes d'au maximum cinq étudiants ou de façon individuelle. Dans le cas d'un travail collectif, le candidat doit être capable à la fois de présenter la philosophie générale du projet, et de faire ressortir nettement son apport personnel à cette œuvre commune.

      5. Compétences développées

      Les Tipe permettent à l'étudiant de s'enrichir du contact de personnalités physiques extérieures au lycée (industriels, chercheurs, enseignants, etc.), de montrer ses capacités à faire preuve d'initiative personnelle, d'exigence et d'esprit critique, d'approfondissement et de rigueur, de rapprocher plusieurs logiques de raisonnement et de recherche scientifique et technologique, par exemple par un décloisonnement des disciplines.

      Ils permettent à l'étudiant de développer des compétences telles que :

      - identifier, s'approprier et traiter une problématique explicitement reliée au thème ;

      - collecter des informations pertinentes (internet, bibliothèque, littérature, contacts industriels, visites de laboratoires, etc.), les analyser, les synthétiser ;

      - réaliser une production ou une expérimentation personnelle et en exploiter les résultats ;

      - construire et valider une modélisation ;

      - communiquer sur une production ou une expérimentation personnelle.